Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
ces ALIMENTS QUI AIDENT À PRÉVENIR LES MALADIES ALLERGIQUES

Saviez-vous qu’il existe des aliments capables de lutter contre les allergies ?

Oui, c’est vrai ! Notre alimentation a une implication directe sur les réactions allergiques, qui peuvent être plus au moins graves.

Ces aliments, en plus d’être bons pour notre santé, aident à lutter contre les allergies. Nous le savons déjà, la façon dont nous nous nourrissons est très importante pour l’équilibre de notre santé. Mais ce n’est jamais trop de le rappeler ! C’est à partir d’une alimentation saine que nous renforçons notre Système Immunitaire.

Notre organisme déclenche une réaction  dite immuno-inflammatoire à chaque fois qu’il est confronté à des allergènes. Cela ayant pour conséquence l’apparition de diverses réactions inflammatoires, telles que réactions cutanées, asthme ou rhinites allergiques.

Or c’est un système immunitaire fort qui va garantir le combat contre les divers types d’allergies !

I – Qu’est-ce qu’une Allergie ?

Notre corps est constamment confronté à des agressions extérieures : microbes, virus, bactéries. Le système immunitaire est là, pour faire face à ces agressions.

L’allergie est une défaillance de ce système : au lieu de nous défendre contre une agression réelle, il en fait trop et se met à réagir contre des substances étrangères (allergènes) normalement inoffensives (pollens, poussière, aliment parfum…).

Cette réaction se traduit notamment par une production d’anticorps spécifiques de l’allergie : les IgE (Immunoglobulines E).

L’allergie est donc la réponse de la défense du corps contre ces substances étrangères, dites allergènes.

Une allergie peut débuter à tout âge. Un nouveau-né ou le jeune enfant peuvent être allergiques. Les symptômes peuvent apparaître dès la naissance, mais peuvent aussi apparaître à l’âge adulte.

La génétique ou l’exposition (par ingestion, par inhalation ou par contact cutané) aux substances allergènes peuvent déclencher l’allergie. Les substances allergènes les plus courantes sont : la pollution, la poussière, les insectes, les spores de moisissures, les poils d’animaux et les produits chimiques.

II – Les Divers types d’ALLERGIES

Les allergies peuvent être diverses : respiratoire, oculaire, dermatologique, alimentaire et médicamenteuses. Voici quelques exemples :

Allergie aux piqûres d’insectes                           

Les réactions aux piqûres d’insectes se manifestent à différents degrés, pouvant aller des moins graves (puces et moustiques) aux plus graves (guêpe, abeille). La plus grave des réactions allant jusqu’à un choc anaphylactique.

L’Anaphylaxie ou Choc Anaphylactique

C’est la plus grave des réactions allergiques. Celui-ci se manifeste rapidement. C’est une grave réaction allergique immédiate et généralisée. Il y a risque de mort si on n’intervient pas rapidement. 

Allergie Alimentaire

Le corps réagît de manière anormale après l’ingestion d’un aliment particulier. Les symptômes sont variés et peuvent être classés des moins graves (gonflement ou taches corporelles, vomissements, diarrhée) aux plus graves, tels que les défaillances respiratoires nécessitant des soins rapides.

L’Urticaire

Il s’agit d’une réaction cutanée et celle qui survient le plus fréquemment. L’urticaire peut être aiguë ou chronique, en fonction de sa durée.

La Dermatite Atopique

Maladie inflammatoire chronique de la peau, qui touche le plus souvent le nourrisson. Mais celle-ci peut parfois être présente chez l’adolescent et l’adulte. 

L’Asthme

Est une maladie inflammatoire des bronches. Il s’agit d’une maladie chronique qui apparaît par crises au cours desquelles la personne éprouve des difficultés à respirer, s’essouffle, et a une respiration sifflante. Elle survient, très souvent, chez les personnes ayant une prédisposition génétique.

Rhinite Allergique

C’est une inflammation allergique du nez, déclenchée par des stimuli de particules contenues dans l’air. Ces symptômes sont : éternuements, nez bouché et coryza et démangeaisons au niveau du nez et de la gorge.

Cependant, tout comme il existe des aliments qui peuvent déclencher ou aggraver les symptômes d’une allergie, il existe aussi des aliments qui aident à les prévenir !

L’inclure ces aliments dans votre alimentation peut aider votre corps à devenir moins sujet aux allergies au fil du temps. Ils peuvent atténuer et même combattre les symptômes d’allergies.

III – quelques-uns des Aliments qui peuvent vous aider à prévenir les Allergies

Oignons 

Les oignons sont si communs dans notre alimentation que nous réalisons à peine ses bienfaits. L’oignon est riche en une substance appelée Quercétine. La quercétine combat l’inflammation, stimule le système immunitaire et inhibe la libération d’histamines, qui peuvent causer des réactions allergiques.

Brocoli

Les études menées, sur ce légume, indiquent qu’il contribue à réduire l’impact de la pollution, sur les personnes souffrant d’allergies, notamment l’asthme. En outre, il aide à détoxifier notre corps contre les cellules cancéreuses.

Pommes

La pomme est un fruit également riche en flavonoïde appelé quercétine. L’apport de pommes peut aider à combattre les principaux symptômes liés à la rhinite allergique persistante.

Curcuma

Le curcuma, est une plante de la famille du gingembre, et est un allié important dans la lutte contre les allergies saisonnières, dont les symptômes sont plus au moins importants selon la saison dans laquelle nous nous trouvons. La curcumine, une substance présente dans cet aliment, et elle a une action anti-inflammatoire. La curcumine aide également à réduire l’inflammation causée par les allergies et s’est révélée bénéfique pour le dégagement des voies respiratoires chez les patients souffrant d’asthme ou de bronchite.

Ananas

Ce fruit est riche en bromélaïne. Il s’agit d’un mélange d’enzymes aux propriétés anti-inflammatoires et antiallergiques. Il a été démontré que cette substance réduit l’inflammation des voies respiratoires et stimule le système immunitaire.

Ail

Présent quotidiennement dans nos aliments, cet aliment est composé d’enzymes qui génèrent des composés anti-inflammatoires dans notre corps, et qui peuvent prévenir les allergies dans les voies respiratoires. C’est un puissant aliment anti-inflammatoire et antioxydant.

Citron

C’est un fruit riche en Vitamine C, qui contribue également à stimuler le système immunitaire, contribuant à la prévention des maladies allergiques.

Graine de Lin

Ces graines sont riches en acides gras, qui aident à prévenir les allergies respiratoires et à éliminer les réactions allergiques. Il a également été noté que les acides gras ont une capacité importante à soulager et combattre les allergies, telles que la rhinite allergique.

Chou

Le chou, en plus d’être une source importante de Vitamine C, est riche en composés phytochimiques, qui sont connus pour être capables de soulager les réactions allergiques. Ce légume, avec d’autres types de nutriments, aide à stimuler le système immunitaire.

Pommes de Terre

En particulier les patates douces, prennent toute leur importance lorsqu’elles sont incorporées dans l’alimentation des personnes souffrant de rhinite allergique. Elle très utilisé dans l’alimentation des bébés car considérée comme un aliment sûr et peu allergène.

IV – Les Habitudes saines qui aident à Prévenir les Allergies

Une autre façon de prévenir les allergies et de stimuler votre système immunitaire est d’intégrer des habitudes saines dans votre hygiène de vie !

  • Hydratez-vous suffisamment. Les barrières naturelles de notre corps, appelées membranes muqueuses, perdent leur fonction lorsque nous ne buvons pas assez de liquide, surtout de l’eau. En effet, ces membranes sont essentiellement constituées d’eau, par conséquent si votre hydratation est insuffisante, celles-ci s’assèchent, ce qui nous rend plus vulnérables aux maladies.
  • Lavage fréquent des mains. Certaines allergies, comme la conjonctivite, sont transmises d’une personne à une autre par des objets manipulés par les patients. D’où l’importance de garder les mains propres.
  • Éviter les régimes très restrictifs. La perte de poids rapide altère le système immunitaire, nous exposant davantage aux maladies.
  • Bien dormir. Un mauvais sommeil ou le manque de sommeil, empêche votre organisme de se réparer et nuit à votre immunité.

 

Si cet article vous a plu, profitez pour le partager, après tout, partager la santé est essentiel !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.