Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Les Techniques Naturopathiques

Dans la société actuelle, l’homme s’est beaucoup éloigné de ses besoins physiologiques et instinctifs. Dans cette société moderne, stress, pollution, malbouffe …. sont tant de facteurs qui influencent considérablement sur sa santé.

Notre santé est un équilibre fragile, que notre organisme s’efforce de maintenir, et que nos écarts en matière d’hygiène vitale, tendent à déstabiliser.

La naturopathie apporte la réponse à ce déséquilibre afin d’optimiser notre santé. Un ensemble de techniques naturelles vont être utilisées, dans la finalité de rétablir l’équilibre perdu.

Ces techniques sont au nombre de 10 et ses origines sont très variées :

Issues des éléments naturels

  • Eau : hydrologie (cure thermale, sauna, cataplasmes…)
  • Terre : magnétologie (aimant, lithothérapie…)
  • Air : pneumologie (respiration yogique, cohérence cardiaque…)
  • Lumière : actinologie (luminothérapie, chromothérapie…)

Produites par la Nature

  • Alimentation : bromatologie (nutrition, diététique…)
  • Plantes : phytologie (plantes sèche, fraîche)

Créées par l’homme moderne

  • Exercice physique : ortho-kinésie
  • Pensée : psychologie

Créées par nos ancêtres (techniques empiriques)

  • Techniques manuelles : massage, do-in, ostéopathie, chirologie…
  • Techniques réflexes : réflexologie plantaire, digitopuncture…

Parmi toutes ces techniques, trois ont été nommées « Techniques Majeures », c’est à dire incontournables : l’alimentation, l’exercice physique, la psychologie. Ces trois techniques figurent dans tout programme d’hygiène vitale. Elles sont indissociables, ignorez l’une de ces techniques au profit des autres et l’équilibre est rompu.

Pour renforcer l’effet des 3 techniques majeures, le naturopathe va avoir recours à 7 autres techniques nommées hygiéniques et thérapeutiques. Il semble important de noter qu’il n’existe pas d’hiérarchisation entre ces techniques. Elles sont toutes utiles et sont choisies selon ses préférences ou les besoins du consultant.

Voyons maintenant, plus en détail, chacune de ces techniques.

 

Les 3 Techniques Majeures

Hygiène Alimentaire : Nutrition et Diététique 

  • Nutrition : art d’apporter les éléments nécessaires à un organisme pour qu’il se nourrisse.
  • Diététique : façon particulière de s’alimenter pour Fruits de Saison - Les techniques naturopathiquesdéclencher le processus d’autolyse pour rétablir ou accroître un état de Santé. 

Le naturopathe met en place une réforme alimentaire, qui consiste à adapter et rééquilibrer l’alimentation dans le but de favoriser le nettoyage de l’organisme et sa revitalisation.

Hygiène Musculaire et émonctorielle : Exercice Physique

L’exercice physique, deuxième allié de notre santé, est Exercice Physique - Les techniques naturopathiquesindispensable pour faciliter tous les échanges de notre corps (oxygéner, éliminer, calmer le mental …)

  • Apporte un bénéfice à toutes les fonctions du corps, aussi bien pour éliminer que pour revitaliser.
  • Il peut s’agir de culture physique, gymnastique douce, stretching … l’essentiel c’est la pratique d’une activité physique qui va favoriser la circulation sanguine.
  • L’action doit être générale et en profondeur, relativement rapide pour provoquer essoufflement et sudation.

Hygiène Neuro-Psychique : La Psychologie

Il est question ici, de la gestion du stress et des émotions. L’objectif  est d’avoir une pensée juste et objective de son environnement.

  • Nous créons notre réalité par la pensée. Des perceptionsStress et émotions - Les techniques naturopathiques négatives de la réalité entravent le processus de guérison et altère la santé.

 

Comme nous l’avons déjà vu, il est bien souvent nécessaire d’ajouter aux pratiques majeures l’une ou plusieurs des 7 techniques complémentaires dites mineures. Cela afin d’optimiser la prise en charge du consultant.

Portons maintenant notre attention, sur ces techniques dites mineures, mais pas moins importantes.

 

Les 7 Techniques Mineures ou Hygiéniques et Thérapeutiques  

Plantes : Phytothérapie, Aromathérapie

Les plantes sont à la base de cette technique. Elles peuvent être utilisées sous diverses formes : infusions, teintures mères, huiles essentielles, hydrolats, gélules

Le choix d’une supplémentation par des plantes se fera en fonction des besoins du consultant.

  • Les plantes peuvent être utilisées à des fins alimentaires (nutritives et revitalisantes) et médicinales (avec un principe actif toxique).
  • Le corps reconnaît la molécule toxique et active l’émonctoire qui assure l’élimination de ce toxique, à savoir le foie. Il en profite de cette opportunité pour éliminer davantage de déchets en même temps.
  • Toxicité des plantes utilisées est en adéquation avec la capacité d’élimination du corps.
  • Il faut choisir la plante ou le complexe de plante en fonction de l’émonctoire à activer : hépatique, diurétique, laxative/purgative, sudoripares, béchiques (poumons).
  • Une plante peut avoir plusieurs effets. Il conviendra de choisir la plante la plus adaptée à chaque personne.
  • Toujours préférer une plante totale : les cofacteurs potentialisent l’action du principe actif toxique et limitent les effets secondaires.
  • Préférer la plante alimentaire à la plante médicinale.
  • Plusieurs formes médicinales : plantes fraîches et leur extrait, plantes sèches et leur extrait, les alcoolats et teintures mères, les huiles essentielles et hydrolats.

Hydrothérapie 

L’eau est utilisée pour stimuler l’organisme et permettre la circulation de tous les éléments dans la circulation.

Cette thérapie peut être  utilisée de manière interne ou externe. La quantité moyenne d’eau contenue dans un organisme adulte est en effet de 65%, cette technique se révèle indispensable notamment en interne.

  • Variation des températures de glacée à 43°C
  • Variation de la pression (jets)
  • Externe : bain total ou partiel, ablution, sauna, hammam, application local (cataplasme) selon le tempérament et la vitalité de la personne
  • Interne : Cure d’eau, lavement (côlon, nez, vagin,…)
  • Le choix se fera en fonction de la personne, de sa tolérance aux variations de température, de sa circulation sanguine…

Techniques Respiratoires : Effets sur le métabolisme et l’oxydoréduction

La respiration, on n’y pense pas vraiment, et pourtant elle est extrêmement importante ! La respiration se fait de manière involontaire et il nous est impossible de la stopper.

Cependant, la respiration mérite une attention particulière et des exercices de respiration existent pour permettre d’optimiser notre oxygénation, de se détendre, mais aussi de se dynamiser.

  • Molécule d’oxygène est porteuse d’une charge vitale.
  • Respiration issue du Hatha yoga, du Prânâyâma (Discipline du Souffle).
  • Générateur d’ozone : enrichir l’air en oxygène actif.
  • Bol d’air Jaquier libère un composé qui accroît la fixation de l’O2 sur les globules rouges.

Techniques Énergétiques

Cette technique permet de rétablir  l’équilibre et de renforcer les champs magnétiques et électriques par les fluides ou le magnétisme. Les énergies utilisées pourront être véhiculées par les mains, des aimants…

  • Magnétisme terrestre : fluide minéral, aimants, vital (végétaux)
  • Magnétisme humain : fluide mental, fluide spirituel (magnétisme, reïki…)
  • Courant galvanique (Bain de pieds physioDétox) : libération des tensions et des toxines (évacuation transdermique et émonctorielle)

Techniques Vibratoires

Il s’agit de l’utilisation des champs vibratoires :

  • De la lumière : luminothérapie
  • Des couleurs : chromothérapie
  • Du son : musicothérapie
  • Des plantes : élixirs floraux
  • Des ondes de formes : les thyroïdiens se nourrissent de « beau » (œuvre d’art, paysage, décoration…)
  • Hauts lieux vibratoires : lieux de ressourcement

Techniques Manuelles

Ce sont des massages non médicaux, relaxants, désintoxiquants ou stimulants.

  • Action mécanique : peau, le tissu conjonctif et les muscles. Facilite la circulation des liquides, décongestion.
  • Action réflexes : rééquilibrage des énergies sur l’ensemble du corps en travaillant sur les zones de projection des organes sur la peau.
  • Plusieurs types : massage musculaire, massage nordique, drainage lymphatique, ostéopathie viscérales…

Techniques Réflexes ou Réflexologie

Un organe est en relation avec une zone de la peau (dermatome).

  • Appliquées au pied, à l’oreille, au nez, dos… (shiatsu, méthodes de Knapp, Jarricault…)
  • Energie matérielle : influx nerveux des réservoirs aux organes
  • Energie immatérielle : des réservoirs subtils vers les glandes endocrines et la substance blanche sous-corticale.

Si cette article vous a plu, profitez pour le partager, après tout, partager la santé est essentiel !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.